Radiographie classique

Elle utilise la propriété physique qu’ont les rayons X de traverser la matière et de la modéliser sur une plaque
photographique. Cette technique est fondée sur une différence d’absorption des rayons
par les différents tissus du corps en fonction de leur densité.

Comme les rayons X traversent la matière, le film radiographique peut garder l'impression et livrer l'image de notre anatomie interne. Au cours d'une
radiographie, les rayons vont rencontrer soit des tissus, soit des muscles ou encore des os.. Les rayons X traversent facilement les cavités de l'organisme
contenant de l'air, les tissus mous, mais sont arrêtés par les os, les dents, etc. qui ont une densité plus importante. La plaque photographique, située face
à la source de rayons X et derrière le sujet, sera donc fortement exposée en regard des tissus mous, et faiblement en regard des os et des tissus denses.

En fonction de la densité de l'organe radiographié, le cliché sera plus ou moins noirci. Ainsi, les structures osseuses apparaissent en blanc et les organes
qui, comme les poumons, contiennent beaucoup d'air laissent passer les rayons et apparaissent en noir ; entre ces deux extrêmes, toutes les nuances de gris
existent.

tpe-hopital-005.jpg

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site