Du manipulateur

En ce qui concerne les personnes participant au soutien des patients et à leur réconfort, ainsi que les personnes participant volontairement à des recherches biomédicales, la notion de contrainte de dose est appropriée.

[106] La formation en radioprotection doit être obligatoire pour les médecins, les dentistes et autres professionnels de santé qui prescrivent, réalisent ou participent à des procédures médicales ou dentaires utilisant les rayonnements ionisants en radiologie diagnostique ou interventionnelle, en médecine nucléaire et en radiothérapie. La responsabilité finale de l’exposition aux rayonnements revient au médecin, qui doit être conscient des risques et des bénéfices des procédures concernées. (extrait de la publication 105 de la CIPR)

Un guide du bon usage des examens d’imagerie médicale a été créé par les professionnels, pour les professionnels. Il dépasse le cadre de la seule radioprotection. Il faut le faire vivre et ne pas le laisser sur l’étagère. C’est l’amorce d’un changement de culture médicale en France : médecine basée sur la preuve et l’évaluation des pratiques (meilleure façon de protéger l’exercice professionnel). Des inspections de radioprotection viendront susciter l’utilisation des guides professionnels.

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site

×